Sauvegarde des données

La complexité et les incohérences au sein des infrastructures IT mettent souvent en danger la sécurité des données dans les entreprises. Pour garantir la disponibilité permanente des données stratégiques, une stratégie de backup intelligente doit s’adapter de façon précise aux particularités de l’environnement à sécuriser:

diversifié

La solution de backup doit sécuriser de façon fiable tous les systèmes d’exploitation, plateformes de virtualisation, applications, bases de données et données utilisés.

rapide

La vitesse de la sauvegarde est un critère décisif lorsqu’on doit sauvegarder 24h sur 24 ou même en temps réel

efficace

Une déduplication efficace réduit la charge du réseau et la capacité mémoire nécessaire représentée par les grosses quantités de données.

Stratégie de sauvegarde

Bases de décision

Pour définir de façon adéquate la stratégie de backup individuelle qui convient, il faut tout d’abord se poser les questions suivantes:

  • Quelles données doivent être sauvegardées et conservées et pendant combien de temps?
  • Quelle perte de données temporelle est acceptable?
  • Quand les données doivent-elles être disponibles?
  • Combien de temps au maximum l’accès aux données peut-il être interdit ?
  • Comment l’intégrité et la cohérence des données doivent-elles être assurées?
  • Où les données doivent-elles être sauvegardées et conservées?
  • Quel support de sauvegarde doit être utilisé ?

Sur la base de ces informations, le genre, le support et le lieu de sauvegarde peuvent être définis et une stratégie de backup adéquate peut être développée

Genre de sauvegarde:

Du backup incrémentiel jusqu’à la sauvegarde intégrale

L’élément décisif pour le choix du genre de sauvegarde est la fréquence de modification des données. On différencie entre une sauvegarde intégrale, différentielle et incrémentielle, tout en sachant que les sauvegardes partielles impliquent toujours de faire d’abord une sauvegarde intégrale.
Pour la sauvegarde de données, les données et répertoires qui doivent être sauvegardés sont définis. Certains formats de données, des supports de données entiers ou des partitions peuvent également être définis pour la sauvegarde.

Sauvegarde intégrale

Lors de la sauvegarde intégrale, toutes les données sélectionnées pour la sauvegarde sont copiées 1:1 sur support de backup.

Sauvegarde différentielle

La sauvegarde différentielle sauvegarde les données qui ont été modifiées depuis la dernière sauvegarde complète.

Sauvegarde incrémentielle

La sauvegarde incrémentielle prend en compte les données qui ont été modifiées depuis la dernière sauvegarde intégrale et la dernière sauvegarde incrémentielle.

CDP Continue Data Protection

CDP est une sauvegarde de données incrémentielle continue. Elle protège les données des conséquences de données corrompues dont la manipulation n’a pu être détectée que par la suite (p. ex. à la bourse). Elle permet une restauration des données même lorsque le moment de la restauration (Snapshot) n’a pas pu être déterminé auparavant.

Déduplication

Grâce à la déduplication, les données en double sont contrôlées et éliminées avant que les données soient sauvegardées sur le support de backup (disque, Cloud). Ainsi, les données peuvent être comprimées dans un rapport de 1:12. Ce processus réduit la quantité de données et allège également le réseau.

Supports de sauvegarde:

Enfin, les données de sauvegarde sont stockées sur un support de niveau archive. La sécurité doit être garantie, des réactions rapides doivent être prises en compte, l'effort doit être faible et les coûts doivent rester abordables.


Sauvegarde locale

  • les solutions locales ont souvent du sens si l'on veut continuer à utiliser une infrastructure existante et à amortir le matériel.
  • la principale raison d'une sauvegarde locale est que la restauration peut être restaurée très rapidement si les données sont perdues. Il suffit de recopier les données.
  • le choix de supports optiques, sur bande ou sur disque est rentable

Sauvegarde dans le Cloud

Les arguments en faveur de la sauvegarde dans le Cloud sont les suivants:

  • la sauvegarde est effectuée à distance à partir des données de production
  • les frais d'entretien ne sont pas supportés par la société
  • capacités extensibles à l'infini